Motivation et Musculation : Comment rester motivé tout l’année

 

Quand on commence la musculation on est toujours très enthousiaste, et motivé. Cependant la motivation en musculation est cyclique, il y aura obligatoirement des jours ou vous n’aurez pas envie d’aller à la salle, et nous allons voir ensemble quelques astuces pour rester motivé tout au long de l’année.

 

Être raisonnable dans ses objectifs

motivation musculation

 

Etant pratiquant de musculation depuis 2010, j’ai eu des périodes d’activité et des périodes d’inactivité. Après ces nombreuses années d’expérience, j’ai réussi à trouver la raison de mes abandons répétitifs : je me fixais des objectifs trop hauts !

Quand on commence la musculation, la motivation est à son top niveau, on espère devenir musclé rapidement, et c’est ce qui peut nous pousser à abandonner. Pour conserver votre motivation en musculation, il est important de savoir que la musculation est un sport qui demande de la patience, les résultats significatifs n’arriveront qu’au bout de plusieurs semaines. J’ai pu constater que ce n’était qu’au bout de trois mois qu’on pouvait apercevoir des résultats intéressants et visibles.

Il est aussi important de mettre son ego de côté pour pouvoir effectuer des entrainements qualitatifs. Il nous est tous déjà arrivé de vouloir porter lourd car un petit jeune porte autant que nous ou plus… Mais il est important de travailler de manière optimale, sans forcer avec d’autres muscles que celui que l’on souhaite travailler. Pour se focaliser sur le muscle il est important de prendre une charge pour laquelle on peut faire 10 à 12 répétitions maximum. Pour prendre de la masse musculaire, j’ai pu aussi constater qu’effectuer les répétitions lentement était beaucoup plus efficace ! Il est essentiel de maitriser la charge, par exemple pour le développé couché, lorsque vous poussez, vous pouvez aller vite, mais lors de la descente pensez à retenir votre barre, à contrôler la charge. Cela est une cause permettant d’avoir de meilleurs résultats, et qui dit résultats, dit motivation pour la musculation !

Comme tout pratiquant de musculation vous arriverez à un moment de stagnation, ou les résultats ne seront plus aussi présents que les semaines précédentes. Cette phase est très délicate car elle est quasi inévitable, mais en prenant conscience qu’elle va arriver, vous pourrez vous préparer mentalement afin que cela n’impacte pas votre motivation pour la musculation. Pour sortir de cette phase, il va falloir changer votre programme d’entrainement (voir ici), vos exercices, travailler vos muscles différemment. Eh oui, au bout d’un certain temps votre muscle s’habitue, c’est pourquoi varier les exercices, ou encore travailler en biset, peut être d’une grande efficacité pour sortir de cette période. (Le biset consiste à enchainer deux exercices sans temps de repos pour le même groupe musculaire)

Personnellement, j’ai constaté que le biset m’avais permis de développer plus rapidement ma musculaire, et je la recommande à tous les pratiquants. Dans la vidéo ci-dessous, vous aurez plus de détails sur le travail en biset et ses avantages.

Par exemple, lorsque je fais le curl biceps au pupitre, j’enchaîne directement avec un exercice pour les biceps à la poulie. En règle générale, mon premier exercice de biset se fait avec des poids, et le deuxième à la poulie. Attention ça pique ! Mais c’est très bon pour le développement musculaire !

 

Adapté vos séances à votre rythme de vie et à votre emploi du temps !

 

Rien ne sert de s’entrainer 5 ou 6 fois par semaine si vous savez que vous ne tiendrez pas le rythme sur le long terme. Une telle démarche peut même vous pousser à abandonner, et ainsi mettre un terme à votre motivation pour la musculation. Cela a été mon cas à plusieurs reprises, et ce n’est qu’une fois que j’ai adapté mon nombre de séance à mon rythme de vie que j’ai eu les meilleurs résultats. Il est tout à faire possible d’avoir des résultats significatifs avec seulement trois séances par semaine. Certes ce seront des séances plutôt longue, 1h30 environ, mais vous n’aurez à vous motiver que trois fois par semaine !

Il vaut mieux s’entrainer trois fois par semaine et tenir sur le long terme, plutôt que 6 fois et arrêter au bout de deux ou trois mois.

Essayez au maximum de vous rendre à salle à des heures creuses, cela vous permettra d’effectuer votre séance plus rapidement, tout en choisissant les machines que vous souhaitez. Si votre emploi du temps le permet, rendez vous à la salle entre midi et deux, il s’agit d’un horaire durant laquelle les salles de sport sont plutôt vides. Si vous ne pouvez pas, alors essayez de choisir une salle ouverte le week-end et casez deux de vos séances le samedi et le dimanche. Pour les autres, essayez de choisir des jours et des horaires de faible affluence. En agissant de la sorte votre motivation pour la musculation sera au maximum, car il n’y a rien de plus démotivant qu’une salle remplie ou il faut faire la queue pour les machines !

Pour résumé …

La motivation en musculation est cyclique et il est indispensable de mettre en place certaines actions pour rester motivé, et ne pas abandonner la musculation. Pensez à faire des pauses de une semaine de temps en temps si vous en ressentez le besoin, ne vous inquiétez pas, vous n’allez pas perdre votre progression. Au contraire les pauses permettront de remonter votre niveau de motivation pour la musculation, et il se peut même que vous ressentiez un manque !